tag-innovation.jpg

L'intelligence économique

C'est "L'ensemble des processus de collecte et d'analyse de l’information utile pour les décideurs, information obtenue dans les meilleures conditions à moindre coût dans un cadre légal et déontologique et assurant la protection du patrimoine des entreprises." (Henri Martre)

 

La veille

Elle consiste à alerter la direction et à lui fournir des éléments de décision stratégique. Elle englobe la veille environnementale, la veille concurrentielle, la veille technologique, etc.

La veille est "l'observation de l'environnement suivi de la diffusion bien ciblée des informations analysées, sélectionnées et traitées utiles à la prise de décision stratégique" (François Jakobiak)

 

La veille est donc un terme générique qui désigne un état d'esprit et une méthodologie qui induisent une observation et une analyse permanente de l'entreprise et de son environnement.

 

"La seule chose au monde qui coûte plus cher que l'information est l'ignorance des hommes" (J.F. Kennedy)

 

 L'analyse et la sélection pertinente d'informations apportent des avantages compétitifs à une entreprise. Ainsi la veille permet de s'engager dans la compétition économique et de surveiller l'environnement concurrentiel.

 

"Pour innover, il est indispensable de savoir ce que font les autres" (François Jacobiak)

 

La veille, c'est aussi:

  • maîtriser la confrontation commerciale et la négociation,
  • détecter les menaces ou les opportunités de développement,
  • mettre en place des stratégies de défense de son patrimoine ou de conquête de parts de marché.

Faire de la veille permet de se tenir informé régulièrement et systématiquement sur son environnement. C'est un état d'esprit qui doit concerner l'ensemble des employés d'une entreprise et qui doit avoir le soutien de la direction.

 

Les entreprises peuvent se faire aider de nombreux organismes extérieurs qui possèdent une activité de veille relativement bien développée (INIST, CCI Innovation, Centre de veille technologique du Luxembourg, l'AFDIE, l'ADIT…).

Elles peuvent aussi faire appel à des cabinets conseils.

Un master interdisciplinaire sur le plan scientifique

Les origines scientifiques des étudiants entrant en VS2i sont volontairement variées, avec comme but de créer une diversité des connaissances et expériences.

Cette approche originale du recrutement est fondamentale pour notre formation double compétence. Cela permet aux étudiants de sortir de leurs repères, de leurs champs de connaissance, ce qui est fort apprécié des entreprises.

 

Répartition des disciplines scientifiques à l'entrée du master VS2i

A titre indicatif, le graphique ci-dessous présente le "poids" des origines scientifiques à l'entrée du master sur une période de 8 ans.

 

Voici quelques références prestigieuses d'entreprises qui nous font confiance

Ils ont recruté…

De par leurs profils pluridisciplinaires et leurs doubles compétences scientifique / veille, les anciens de VS2i sont recrutés dans:

  • des entreprises de tailles et de métiers très variés:
    • l’automobile (Renault, Valéo),
    • le pharmaceutique (Pasteur, Pfizer, Pierre Fabre…),
    • l’agroalimentaire (Nestlé, Ingrédia, Lesaffre),
    • la cosmétologie (l’Oréal, Cosmed, Kanebo Cosmetics),
    • la chimie (Solvay),
    • les télécoms (Cegétel, SFR, Orange, Iliad),
    • ou encore le textile (Tarkett),
  • des centres techniques ou prestataires de services / consultants (CETIM, Bureau Van Dijk, Bertin Technologies, Global Vision, CoVigilance, P&TS, PNO Consultants, DMS Conseil),
  • des organismes / institutions incitatifs au développement économique et à l'innovation (pôles de compétitivité, centre techniques, clusters, Chambres de commerce, INPI, NFID, ADIT, ADITEC, CD2E, CRITT, incubateurs, Bpifrance…,
  • mais aussi au sein des éditeurs de solutions logicielles de Veille (Intellixir, Iscope).

 

… A l'international

Un recrutement à l'échelle internationale (Centre de veille technologique Henri Tudor (Luxembourg),  ambassade de France (Madrid), ambassade de France (Mumbai), Tarkett (Luxembourg), Alteo Alumina (Chine), ZIP Communication (Canada), …

 


Typologie des entreprises qui ont recruté des anciens étudiants VS2i

 Les entreprises qui ont recrutés des VS2i


 Répartition par secteurs d'activités des entreprises / organismes qui ont recruté

Répartition des recrutements par secteurs d'activités

Le master VS2i, un parcours labellisé par le pôle de compétitivité MATIKEM.

En 2013, le pôle de compétitivité MATIKEM a labellisé la formation VS2i.

 

Ce label valide la pertinence de la formation vis-à-vis des thématiques et filières du Pôle. Il permet d’accroître la visibilité et l’attractivité de la formation, qui s’engage par ailleurs à promouvoir le pôle auprès de ses étudiants et de ses réseaux.

Plus d'informations sur le pôle de compétitivité Matikem: http://www.matikem.com/.

 

Le rôle prépondérant des pôles de compétitivité

Dans une économie mondiale de plus en plus concurrentielle, la France a lancé en 2004 une nouvelle politique industrielle. Les pôles de compétitivité ont été créés pour mobiliser les facteurs clefs de la compétitivité au premier rang desquels figure la capacité d'innovation, et pour développer la croissance et l'emploi sur les marchés porteurs.

Un pôle de compétitivité rassemble sur un territoire bien identifié et sur une thématique ciblée, des entreprises, petites et grandes, des laboratoires de recherche et des établissements de formation. Les pouvoirs publics nationaux et locaux sont étroitement associés à cette dynamique.

Un pôle de compétitivité a vocation à soutenir l'innovation. Il favorise le développement de projets collaboratifs de recherche et développement (R&D) particulièrement innovants. Il accompagne également le développement et la croissance de ses entreprises membres grâce notamment à la mise sur le marché de nouveaux produits, services ou procédés issus des résultats des projets de recherche. En permettant aux entreprises impliquées de prendre une position de premier plan sur leurs marchés en France et à l’international, les pôles de compétitivités sont des moteurs  de croissance et d’emplois

 

Plus d’information sur http://competitivite.gouv.fr/.

 

Les enjeux

L’industrie est un moteur de croissance pour l’économie française : elle est sa source principale d’innovation (90 % des dépenses de R&D) et de compétitivité (80 % des exportations). Elle exerce ainsi un effet d’entraînement sur le reste de l’économie. L’industrie française est confrontée à une double évolution de l’économie mondiale :

  • l’internationalisation des échanges et des processus de production qui se traduit par une pression concurrentielle croissante,
  • l’avènement d’une économie de la connaissance dans laquelle l’innovation, la recherche – l’immatériel ou l’intelligence en quelque sorte – sont les vecteurs principaux de la croissance et de la compétitivité.

 

Une nouvelle politique industrielle

C’est pourquoi une nouvelle politique industrielle qui combine mieux que par le passé le territoire, l’innovation et l’industrie est apparue nécessaire.

Le rapprochement des acteurs industriels, scientifiques et de la formation d’un même territoire, sur le modèle des "clusters", constitue en effet :

  • une source d’innovation : la proximité stimule la circulation de l’information et des compétences et facilite ainsi la naissance de projets plus innovants,
  • une source d’attractivité : la concentration des acteurs sur un territoire offre une visibilité internationale,
  • un frein aux délocalisations : la compétitivité des entreprises est liée à leur ancrage territorial grâce à la présence des compétences et des partenaires utiles.

 

Les diplômés issus de VS2i exercent, au niveau ingénieur, des responsabilités scientifiques, technologiques, managériales et organisationnelles dans des entreprises, institutions ou organismes à fort potentiel scientifique et/ou technologique.

La formation VS2i offre un large panel de métiers gravitant autour de la veille, de l'intelligence économique et de la recherche & innovation.

Il est, par exemple, possible d'intégrer une cellule de compétitive intelligence au sein de grands groupes, comme de devenir consultant ou conseiller en développement économique au sein d'organismes d'incitation à l'innovation et à la recherche (pôles de compétitivité, chambres de commerce, clusters, incubateurs, centres techniques, organismes de propriété intellectuelle, …).

Ci-dessous quelques exemples de fonctions exercées par des anciens.

 

1 - Exemples de métiers exercés dans la veille et l'intelligence économique

  • Chargé de veille concurrentielle, technologique, juridique
  • Chef de projet dans une cellule de veille scientifique et technologique
  • Conseiller en veille stratégique
  • Competitive Intelligence Manager
  • Responsable d'une cellule d'intelligence industrielle, de veille concurrentielle, d'intelligence économique dans de grandes entreprises, des PME-PMI innovantes, des institutions ou des organismes à fort potentiel scientifique et/ou technologique
  • Consultant expert en analyse d'informations stratégiques scientifiques et technologiques dans une institution spécialisée, un organisme public, un cabinet spécialisé, un cabinet de consulting.
  • Responsable d'un réseau interne ou externe
  • Chargé d'études en Knowledge Management
  • Responsable partage de l'information
  • Responsable propriété industrielle
  • Responsable veille, stratégie d'influence online, communication sensible
  • Head of the Prospective, Innovation and Knowledge Management Department
  • Competitive Intelligence engineer and Information Management
  • Chargé de veille prospective
  • Specialist Learning Communication & Knowledge Management

 

2 - Exemples de metiers exercés dans les domaines de l'innovation et de la Recherche

  • Responsable projets innovants
  • Responsable technologies innovantes
  • Conseiller en innovation
  • Responsable management de l'innovation
  • Chef de projets de R&D / innovation
  • Chargé de mission innovation et développement économique
  • Chargé d’affaires accompagnement de porteurs de projets d’entreprises innovantes
  • Chef de projet Open Innovation - Technology Scouting
  • Consultant en financement de l'innovation

Le parcours Veille Stratégique, Intelligence & Innovation (VS2i) a pour mission de former des cadres de cursus scientifiques et/ou technologiques au domaine de la veille stratégique, de l’intelligence économique et aux différentes formes de l'innovation afin de répondre aux besoins exprimés par des entreprises de toutes tailles (TPE, PME, ETI, grands groupes) et des structures publiques ou parapubliques.

Le point fort de la formation est ainsi de former des cadres ayant une double compétence scientifique et technologique d'une part et veille stratégique, intelligence économique et maitrise de l'innovation d'autre part.

VS2i est une formation dépendante de l'UFR de Physique de l'Université Lille 1.

 

Une formation, 2 parcours possibles

  • Un parcours classique:
    • en formation initiale destiné aux étudiants qui poursuivent leurs cursus,
    • en formation continue ouvert aux étudiants ayant trouvé un contrat de professionnalisation (alternance), ainsi qu'aux professionnels pouvant bénéficier par exemple d'un CIF,
  • Un parcours sous forme de formation à distance par le biais du partenaire COROLIA Formation, réservé exclusivement aux professionnels.

  

Objectifs de la formation

Le Master 2 Veille Stratégique, Intelligence & Innovation (VS2i), a été créé en 1998 en réponse à une attente des professionnels du monde de l’entreprise.

Depuis, son contenu est adapté régulièrement (avec des modifications importantes de la maquette pour la rentrée 2015), afin de garantir son adaptation aux évolutions permanentes de la société et des besoins des entreprises.

Cette formation a pour vocation de former des cadres scientifiques et/ou technologiques de haut niveau capables notamment :

  • d’identifier et de révéler les besoins de l’entreprise en gestion des connaissances et informations stratégiques, d’en organiser l’acquisition, le traitement et la diffusion,
  • de manager l’innovation depuis l’idée jusqu’à la mise au marché,
  • de gérer toute mission en mode projet avec objectifs, indicateurs de performances, livrables et d’assurer l’assistance à maîtrise d’œuvre du projet (pilotage, gestion des imprévus, reporting, management des ressources),
  • de structurer l’activité d’intelligence économique et technologique de l’entreprise,
  • d’être opérationnel sur les différentes phases du cycle de la veille (définition du besoin, recherche, analyse, diffusion & capitalisation),
  • de travailler en collaboration dans un contexte interdisciplinaire, voire international,
  • de connaître les fonctionnalités des grandes familles d’outils et les méthodes permettant de structurer et de traiter l’information afin de pouvoir les mettre au service d’une problématique de veille dans la logique d’une stratégie d’entreprise,
  • d’apporter des grilles de lecture pour comprendre les enjeux techniques, économiques, sociaux aux plans national et international,
  • de constituer des réseaux relationnels et établir des circuits d’information pour réaliser des projets communs innovants.

 

Afin d’atteindre ces objectifs, les étudiants motivés, provenant de filières scientifiques, reçoivent une formation générique mais originale (plaquette VS2i), qui leur permet d’acquérir une deuxième compétence et de préparer leur insertion professionnelle.

Les étudiants désireux de se spécialiser en veille, trouvent dans cette formation les outils et les savoirs nécessaires à leurs futures activités.